Thai escorte oslo dorthe skappel nakenbilder Utgivelsesdato for sex and the city 3 Free meet and fuck websites escort service oslo Erotisk film gratis erotic massage oslo Eskorte lillestrøm tone damli aaberge toppløs

A. Un parasite adapté à son hôte

La varroose est inscrite en France sur la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie21. Varroa destructor est un parasite visible à l’œil nu (1 à 2 mm), de couleur brune, que l’on peut observer sur les abeilles adultes durant la phase phorétique, à l’émergence des jeunes abeilles du couvain ou sur le plancher des ruches. Ce sont les femelles qui sont visibles, les mâles sont de couleur claire (blanc-jaunâtre) et ne sont pas viables hors du couvain car leurs pièces buccales ne leur permettent pas de ponctionner la cuticule de l’abeille pour se nourrir de son hémolymphe. Les varroas mâles et les femelles immatures meurent à l’émergence de la jeune abeille. La femelle adulte (future fondatrice) s’accroche solidement sur le corps de l’ouvrière, en général plutôt une nourrice, grâce à l’ambulacrum, sorte de ventouse située à l’extrémité de chacune des huit pattes de l’acarien.

Varroa destructor femelle

click here Elle passe ainsi en phase phorétique, se nourrit de l’hémolymphe, puis colonise une cellule de couvain pour devenir fondatrice. La taille et la morphologie aplatie du parasite lui permettent d’être bien adapté à la cellule du couvain. Il peut s’insérer entre la larve et la paroi de la cellule, mais aussi ne pas gêner la progression des abeilles lors de la phase de phorésie. Il limite ainsi le besoin d’épouillage de l’abeille et son efficacité. Sa taille lui permet aussi de s’insérer sous les différentes écailles de l’abdomen de l’ouvrière, les tergites et les sternites.