a) Qu’est-ce qu’un comportement hygiénique ?

Les abeilles ayant un comportement hygiénique ont la capacité de détecter puis de nettoyer du couvain anormal ou malade.

Ce comportement est très efficace pendant la phase de couvain ouvert car les œufs, les larves et les nymphes avant operculation sont accessibles et régulièrement visitées.

Une fois le couvain operculé, la détection des anomalies est beaucoup plus difficile.

Ce comportement hygiénique est réalisé par des abeilles spécialisées ayant différentes tâches :

  • Reconnaissance des cellules de couvain malade
  • Ouverture de la cellule operculée
  • Retrait du couvain malade
  • Nettoyage de la cellule

Ce comportement est plus ou moins rapide selon les abeilles.

Panasiuk 2010, Boecking 1999

POUR EN SAVOIR PLUS

Durée des différentes étapes de nettoyage du couvain mort (détection / Désoperculation / Nettoyage / Nouvelle ponte)

Dans l’expérience de Panasiuk (2010), 2 à 59 heures sont nécessaires pour la réalisation de l’ensemble de ces opérations. Les abeilles les plus rapides sont considérées comme les plus hygiéniques. Panasiuk 2010

Les abeilles qui ont un bon comportement hygiénique, c’est à dire celles qui évacuent rapidement les larves et nymphes mortes, sont aussi celles qui résistent le mieux aux maladies du couvain mais aussi face à varroa.

  • 39% des colonies sélectionnées pour leur caractère hygiénique présentent des signes cliniques de loque américaine après inoculation de la bactérie contre 100% pour les colonies non hygiéniques.
  • des signes cliniques de mycose sont observés pour 33% des colonies hygiéniques contre 100% pour les non hygiéniques.

Spivak 2001

Dans le cas de la varroose, les abeilles ayant un comportement hygiénique se défendent également mieux que les autres face à varroa (abeille VSH et abeille SMR).